Congrès ADELF-SFSP 2017

Congrès ADELF-SFSP 2017

Sciences et acteurs en santé : articuler connaissances et pratiques

 

Comment apprécier les besoins de santé ? Que sait-on de l’état de santé d’une population ? Quels en sont les principaux déterminants ? Peut-on agir dessus et comment ? Comment évaluer l’efficacité, l’équité et l’efficience des actions, programmes et politiques de santé ? Comment s’appuyer sur les connaissances scientifiques pour construire, planifier, et évaluer des actions de terrain ? Comment
organiser la pluridisciplinarité ?
L’ADELF et la SFSP proposent de répondre à ces questions à l’occasion de ce congrès, qui se déroulera du 4 au 6 octobre 2017, à Amiens.

Il sera construit autour de 3 conférences plénières, de deux sessions régionales ouvertes aux professionnels du territoire, de huit sessions invitées/parrainées et de sessions parallèles construites à partir des abstracts dont la sélection est en cours de finalisation.

Si vous vous inscrivez avant le 31 juillet vous pourrez bénéficier d’un tarif préférentiel. Ne tardez pas !

Annonce et programme du congrès
Liens vers les inscriptions 

Conférences plénières :

  • MERCREDI 4 OCTOBRE – 15H00 – 16H15. Politiques publiques de santé : quelle prise en compte des liens entre connaissances et pratiques ?
    Henri Bergeron – Directeur du Master «Organisations et Management des Ressources Humaines», Directeur du programme Santé du LIEPP, Coordinateur scientifique de la Chaire Santé de Sciences Po.
  • JEUDI 5 OCTOBRE – 11H00 – 12H15. Une démocratie sanitaire plus « participative » : pour quoi faire ?
    Guillaume Gourgues – Enseignant chercheur en science politique à l’Université de la Franche-Comté. Il travaille en particulier sur les démocraties participatives, les liens entre population et décision.
  • VENDREDI 6 OCTOBRE – 14H15 – 15H30. Démarches évaluatives : quelles relations entre la recherche et l’expérience des acteurs ?
    Kareen Nour – Professeure agrégée de clinique, elle exerce à l’École de santé publique du département de médecine sociale et préventive à l’Université de Montréal. Elle travaille notamment sur les questions de recherche évaluative, sur la méthodologie de la recherche et sur les interfaces entre recherche et action en santé publique.