DES Santé publique à Strasbourg

Le DES (Diplôme d’Etudes Spécialisées) de Santé Publique permet à l’issu des 4 ans de spécialisation d’être médecin spécialiste de santé publique.

Organisation du DES

Nombre de postes d’internes

  • Nombre de postes de nouveaux internes ouverts pour 2016-2017 : 2

Coordonnateurs du DES de santé publique

  • Pr Michel Velten, directeur du Laboratoire d’Epidémiologie et de Santé Publique (LESP) qui abrite le Registre des cancers et le Registre des cardiopathies ischémiques du Bas-Rhin. Il est le coordonnateur interrégional du DES depuis (novembre) 2011.
  • Pr Nicolas Meyer, professeur au Laboratoire de Biostatistique et Informatique Médicale de la faculté de médecine et au sein du Secteur Methodologie et Biostatistique du
    C.H.U. Strasbourg. Il est le coordonnateur régional du DES.

Formation théorique

Séances de regroupement local

A Strasbourg, les internes et les enseignants se regroupent lors de deux types de séances :

  1. Lecture critique (articles, plans de santé publique…) sont organisées tous les mois.
  2. Présentations d’internes, 1 fois par an : projet que l’interne mène dans son stage, revue de littérature sur un thème choisi par l’interne.

Les AHU (assistants hospitalo-universitaires) participent à la formation des internes (animation de séance de lecture critique, aide à la coordination et à l’encadrement des séance de regroupement local). 3 AHU sont actuellement en poste dans les services suivants :

  • 1 au Service de Santé Publique du CHU
  • 2 au Service d’hygiène hospitalière

 

Séminaires de l’interrégion Nord-Est

Ils sont organisés par l’ADISPNE (Association des internes de santé publique du Nord-Est) environ deux à trois fois par an, dans une des villes de l’interrégion (Nancy, Reims, Besançon, Dijon, Strasbourg). Chaque séminaire est l’occasion de cibler particulièrement une thématique : à titre d’exemple, les derniers séminaires ont concerné l’éthique en santé publique, l’hygiène et l’environnement, la planification en santé publique, la pharmacologie et la recherche clinique…

Un séminaire d’accueil interrégional est organisé chaque année pour les nouveaux internes afin de leur faire découvrir la santé publique et les spécificités de l’interrégion.

Ils sont obligatoires dans le cadre de la validation du DES et l’interne doit y présenter au moins 2 travaux au cours de son internat.

Masters

En général, la validation d’un master 1 de santé publique (parallèlement aux stages) permet de couvrir l’essentiel des modules à valider au cours du DES. Ce master permet d’acquérir les connaissances de base en santé publique.

À sa suite, et suivant le domaine d’exercice qui nous intéresse le plus, il est d’usage de réaliser un master 2 plus spécialisé. Une liste des masters 2 de santé publique est consultable sur le site du CLISP. Ils sont très diversifiés, ce qui correspond à la diversité de la spécialité.

Masters proposés localement :

Master 1 : Master 1 d’Epidémiologie, recherche clinique et environnement, (ERCE), organisé par l’Ecole de Santé Publique de Nancy. en partenariat avec les Universités de Franche-Comté, Paris Descartes, Reims Chaampagne-Ardenne et de Strasbourg. Cours du master accessibles en e-learning et travaux dirigés organisés à Strasbourg (l’ensemble des enseignants universitaires d’épidémiologie et de biostatistique de Strasbourg participe à ces séances) .

Master 2 : selon les intérêts des internes : trois Masters 2 sont proposés par l’Ecole de Santé Publique de Nancy (en partenariat avec les Universités de Franche-Comté, Paris Descartes, Reims Champagne-Ardenne et de Strasbourg):

  • Epidémiologie, recherche clinique et évaluation (ERCE)
  • Intervention et Promotion de la santé (IPS)
  • Santé Publique et Risques Environnementaux (SPRE)

Formation pratique

À l’image de la spécialité, les stages sont très divers. Pour valider son DES, l’interne de santé publique doit valider 8 semestres, dont 4 dans des stages agréés pour le DES de la spécialité. Les autres stages peuvent donc être réalisés dans une autre spécialité, ou encore en inter-CHU ou à l’étranger.

Offre de stages

Au cours de son internat, l’interne est invité à réaliser dans la première partie de son internat des stages dans divers domaines de la spécialité (un semestre en clinique peut également être intéressant), puis à réaliser la deuxième partie dans des stages correspondant à son domaine de prédilection.

Il y a largement la possibilité de faire tout son internat à Strasbourg et tous les stages ont bonne réputation. Il n’existe pas de stage clinique agréé santé publique mais il y a bien sûr la possibilité de faire un hors-filière en clinique.

Une liste des terrains de stages disponibles à Strasbourg est disponible sur cette page.

Débouchés

  • CARRIERE HOSPITALO-UNIVERSITAIRE: clinicat / PH / PUPH…
    • Departement d’information médicale
    • Hygiène hospitalière
    • Clinique
  • MEDECIN INSPECTEUR DE SANTE PUBLIQUE
  • MEDECIN DES COLLECTIVITES TERRITORIALES : Mairie, Conseil général…
  • MEDECIN CONSEIL
  • RECHERCHE
    • Secteur public : INSERM, CNRS, IRD…
    • Secteur privé : Institut Pasteur, laboratoires pharmaceutiques…
    • Recherche clinique / fondamentale / appliquée …
  • INDUSTRIE PHARMACEUTIQUE: Recherche /Mise sur le marché /Responsable communication…
  • CARRIERE PUBLIQUE NATIONALE
    • Conseiller d’État : ministère de la santé / direction générale de la santé …
    • Directeur d’Établissement de Soins
    • Direction ou agent de structures sanitaires : InVS, AFSSAPS, agence de la biomédecine
  • CONSULTANT INDEPENDANT : pour secteur privé / laboratoires de recherche / institutions / médias …
  • ONG : Direction / Gestion de projets / Recherche…
  • CARRIERE INTERNATIONALE
    • Institutions internationales : OMS, ONUSIDA…
    • Industrie Pharmaceutique
    • Cabinets de consulting internationaux